Comment Nettoyer sa Piscine ?

piscine semi enterrée 6

N’hésitez pas à aller consulter notre page sur la piscine semi enterrée.

Après la construction, le nettoyage d’une piscine est l’une des étapes les plus importantes pour son maintien et sa durabilité. Au vu de toutes les perturbations subies par la pluie, la pollution, les changements de température et les influences humaines, l’eau perd en qualité et en pureté. Un entretien régulier doit alors être fait et celui-ci doit suivre plusieurs étapes si vous voulez vous assurer de la propreté de votre piscine.

Étape 1 : la filtration

C’est un procédé simple et pratique qui permet de régénérer l’eau de la piscine après l’avoir purifiée. Pour ce faire, deux éléments importants sont généralement utilisés. Il s’agit de la pompe et du filtre piscine.

Le rôle de la pompe est d’aspirer l’eau du bassin vers le filtre. Ce dernier, généralement un filtre à sable, débarrasse l’eau des impuretés de taille importante, c’est-à-dire visible à l’œil nu : les bouts d’objets, les débris, etc. ensuite, l’eau purifiée est renvoyée dans le bassin.

Pour permettre à l’eau d’être constamment filtrée, le processus de filtration doit être exécuté suivant une certaine fréquence. La moyenne est fixée entre 8 et 12h en continue. Très souvent, il est conseillé que le nombre d’heures de filtration dépende de la température ambiante. Aussi, s’il fait 24°, il faudra diviser cette température par deux pour trouver le nombre d’heures nécessaires, soit dans le cas d’espèce 14h de filtration. De même, la filtration doit être faite en journée, car c’est à ce moment que l’activité est la plus dense.

Il faudra prendre le temps de nettoyer le filtre à sable pour assurer son fonctionnement à long terme. Le préfiltre de la pompe, lui, aussi doit être régulièrement débarrassé des débris. Si vous n’avez pas de filtre et de pompe, utilisez une épuisette. C’est d’ailleurs la meilleure option si votre piscine est hors-sol. Les moments où vous n’utilisez pas votre piscine, recouvrez-la d’une bâche simplement.

Étape 2 : Le décrassage

Lorsqu’une piscine est utilisée pendant un moment, la ligne d’eau est souvent encrassée par des dépôts de gras. Le gel spécial ligne d’eau ou l’éponge magique sont deux solutions efficaces, mais pas autant que le chlore-choc. D’ailleurs, c’est le meilleur moyen de prévenir la formation d’algues sur les parois et au fond de la piscine.

Malheureusement, la filtration et le décrassage, à eux seuls, ne suffisent pas à purifier l’eau en profondeur.

à Voir aussi : Comment Sécuriser une Piscine ?

Étape 3 : le traitement

La filtration ne sert qu’à débarrasser le bassin des grosses saletés. Les microbes et les champignons y sont toujours et pour s’en débarrasser, l’eau doit être traitement.

Cette étape est d’autant plus sensible que le dosage du produit dédié au traitement ne doit pas être négligé. Le niveau de chlore de l’eau de votre piscine déterminera la quantité de produits désinfectants à y mettre. L’estimation peut se faire soit avec une bandelette aquacheck, soit avec une trousse d’analyse. Vous pourrez également simplement opter pour un régulateur de chlore automatique ou une électrolyse du sel. Ce sont deux moyens infaillibles d’avoir les constantes de l’eau.

Le niveau de pH de l’eau doit aussi être pris en considération. Idéalement, il doit être compris entre 7.2 et 7.6. En deçà ou au-delà, les désinfectants risquent d’être inefficaces.

à Voir aussi : Les Aspirateurs pour Piscine Sol

Profitez d'un devis gratuit chez Desjoyaux pour connaitre l'offre qui correspond le mieux à vos besoins !